haut de page
recherche

notre histoire...

(photo 1910-1911 école des frères des écoles chrétiennes sur le perron des marches du presbytère)

 

 L'histoire de notre école ...

De l'école des frères...à l'école Saint Louis...

Au plus loin des origines...

 

Des 1825, Mgr FEUTRIER, évêque de Beauvais, songeait pour remédier à la situation précaire de l'enseignement à CHANTILLY, à installer les frères des Ecoles Chrétiennes. Bien des péripéties allaient retarder ce projet.

C'est l'abbé Lucien, curé de la paroisse depuis 1819, en accord avec le maire, M.BOUGON, qui obtint du supérieur général de l'institut des frères des Ecoles Chrétiennes de confier la direction de l'école communale aux frères de Saint-Jean-Baptiste de La Salle.

Installée sommairement dans les locaux de la mairie, deux classes furent ouvertes le 15 octobre 1851.

Début modeste, mais malgré tout l'école prospère.

 

En 1857, une troisième classe y est adjointe. Les frères, qui n'étaient que trois au début, se succèdent au fil des générations, les directeurs aussi :

 

frère Abel et frère Raimbert en 1851 ;

frère Abitien et frère Auguste en 1867 ;

frère Sabirien en 1892 ;

frère Anselmus en 1898 ;

frère Auguste en 1909.

 

En Août 1867, c'est le frère Anaclétien qui prend la direction. Sans conteste, c'est lui qui a le plus marqué l'école de son empreinte. L'établissement se développe, il prospère et gagne l'estime des autorités civiles et religieuses et de la population ; L'ouverture d'une quatrième classe est alors décidée.

 

Dès 1877, en France, un esprit de laîcisation progressive se manifeste. En 1888 le frère Anaclétien, se sentant fatigué, exprima le voeu de voir sa succession assurée par un autre frère...L'inspection académique en profite, il est remplacé par un instituteur laîc.

 

Le 1er Septembre 1888, jour de la réception officielle de cette décision, soutenu par la population et par la municipalité, le frère Anaclétien reprit le flambeau. Il fit à la mairie la déclaration d'ouverture d'une nouvelle école libre au 37, rue du Connétable, dans un local offert par Dominique AUBERT, régisseur du Château.

 

La rentrée eu lieu le 1er octobre. Sur les cent quatre-vingt-quinze élèves que comptait l'école dont il venait d'être évincé, cent quatre-vingt-cinq le suivirent dans cette tribulation.

 

L'école des Frères

 

Les frères continuèrent avec dévouement leur tâche d'éducateurs ; Ils étaient l'objet d'une profonde sympathie de la part de la population.

 

En décembre 1890, quelques personnalités locales formèrent une société civile qui acheta, avenue du Bouteiller, l'emplacement ou furent construites les classes actuelles.

 

 La première rentrée scolaire dans l'école d'aujourd'hui

 

 

au 7 avenue du bouteiller

 

 

 

 s'effectua en octobre 1891. 

 

Le frère Anaclétien, agé de 66 ans, qui jusqu'alors avait dirigé l'école, fut remplacé par le frère Sabirien. Désormais les élèves étaient à l'aise dans les 3 grandes classes que l'on admire encore aujourd'hui.

 

En 1893, secondés par l'abé Mallet, vicaire, les frères fondèrent le Patronage paroissial des Garçons. Cette nouvelle association, après avoir fait face à l'adversité, devait redonner vie à l'école qui l'avait vu naître.

 

En 1900 une salle de théâtre fut construite, qui devint plus tard le cinéma "Familia".

En vertu de la loi contre les congrégations, les frères durent quitter Chantilly en août 1912. L'école libre venait-elle de subir un coup mortel ? Autour de Mr et Mme VALLON, les bonnes volonté s'unirent et, à la rentrée d'octobre, Mr MALIGE assuma la bonne marche de l'école.

 

Malheureusement la mobilisation de 1914 enleva le directeur et l'école dut être fermée.

Les garçons émigrèrent à l'école laïque et les filles de l'école communale vinrent s'installer dans l'établissement des frères.

Lorsqu'elles regagnèrent leurs locaux, une coopérative de l'armée prit leur place, puis les hostilités terminées, le comité départemental d'hygiène sociale installa un dispensaire qui, 15 ans plus tard, fut transféré dans le foyer municipal.

 

L'école Saint-Louis

 

En 1935, l'école reprend vie, un comité administrateur est constitué, la générosité des habitants sollicitée. Des élèves se font inscrire et bientôt le succès dépasse les prévisions.

 

Le dimanche 22 septembre une grande fête familiale réunit parents et amis sous la présidence du chanoine BELLANGER, directeur diocésain, en présence de l'abbé HUSSON, curé-doyen, et de M.ROUAULT, le nouveau directeur.

Le lendemain, lundi 23 septembre 1935 à 8h30, ce fut la rentrée.

C'est avec 80 élèves, répartis en trois classes que l'école Saint Louis est ouverte.

Chantilly avait retrouvé son école Chrétienne. L'année se termina avec 93 élèves.

 

Pendant la guerre, Mr ROUAULT étant mobilisé puis fait prisonnier, c'est André JOLY qui assura l'intérim en son absence.

En 1945, Mr ROUAULT quitta ses fonction de directeur ; Il fut alors remplacé par Mr PHILIPOT.

 

Dès 1946, celui-ci laissa le poste à Jean SOULENQ qui, durant 11 ans assuma le bon fonctionnement de Saint Louis.

On ne peut passer sous silence les difficultés financières auxquelles a été confrontée l'A.C.E.P (association cantilienne d'éducation populaire) créée et présidée pendant des années difficiles par maître René VIDY.

 

Grâce à la générosité régulièrement renouvelée de certains chrétiens, la gestion des deux écoles libres - Notre Dame, écoles des filles, qui malheureusement fût fermée par la suite - a pu être assurée. Toutefois la fermeture de Saint-Louis avait été décidée et programmée. Elle n'a pas été effective en raison de la foi en l'avenir de Jean SOULENQ, son obstination volontaire n'accepta pas cette décision. Effectuant de multiples démarches tant sur le plan départementale que national il trouva de nombreux bienfaiteurs qui par leurs dons contribuèrent à l'équilibre du budget, permettant à l'école de continuer a subsister. Ces heures difficiles mais glorieuses dans l'histoire de l'école ne doivent pas être ignorées, car elles montrent la foi et la volonté d'une poignée de chrétiens dynamiques, qui n'ont pas baissé les bras devant les difficultés.

Les excellents résultats aux examens et concours, le dévouement des enseignants, la confiance et la volonté du clergé et des parents attachés à leur école, tout cela a permis à celle-ci de continuer à remplir sa tâche contre vents et marées, dans l'attente de jours meilleurs et d'être encore présente en l'An 2000.

En 1957, c'est Mr RICHARDIER qui prit la sucession et, en 1961, il accueillait Mr et Mme MOUSSU dont bien des Cantiliens se souviennent.

 

 

 

 

 

En 1977, Mr ROUILLER prend le relais. Il conduira les destinées de l'école. 

 

En 1990 arrivée de  Mme NEPOUX. Comme ses prédécesseurs Madame NEPOUX mène l'école  avec  3 classes et 6 niveaux de la grande section au CM2.

89 à 95 élèves et une légendaire liste d'attente...

Mais les choses évoluent avec le temps, le projet d'agrandissement de l'école, souvent évoqué, sort enfin de terre.

 

En 1997, pendant les vacances de Noël, le cinéma "Familia"

est rasé et l'année 1998 voit se réaliser la construction

d'un batiment abritant 3 nouvelles classes.

 

 

 

 

 

Le samedi 19 septembre 1998, par une belle journée de fin d'été, Mgr Guy THOMAZEAU, notre évêque, bénit les nouvelles classes au cours d'une sympathique fête.

 

 

 

 

 

 

 

Avec 6 classes, le dédoublement des niveaux est possible, mais il faut pour cela pourvoir successivement les postes d'enseignant.

L'ouverture d'une classe est prévue pour la rentrée de septembre 1999. clic ici !

 

Les conditions de travail et de répartition des élèves seront considérablement améliorées. Le dédoublement du nombre de classes permettra d'accueillir sans attente les enfants dont les demandes restaient insatisfaites depuis plusieurs années.

 

Comme dans le passé, l'école Saint-Louis a su faire face à sa vocation : assurer l'accueil et l'enseignement libre aux enfants qui lui sont confiés. (basé sur l'éducation et la morale chrétienne)

 

" Alors, devant la porte de l'école Saint Louis que vous allez franchir le matin avant le son de la cloche ; Pensez aux enfants qui ont fait leur première rentrée  dans vos locaux ce mois d'octobre 1891."

 

Nous sommes les témoins contemporains de la vitalité de cette petite école, nos enfants se succèdent dans les différentes classes, l'histoire de l'école Saint Louis s'écrit alors chaque jour un peu plus...

 

" Merci à vous de Poursuivre cette histoire..."